Menez Kamm

 

-création 2013


Depuis plusieurs siècles, ce manoir situé sur les hauteurs de Spézet, reste l’objet d’angoisses et de nombreuses peurs. Dès les années 1900, une femme va pourtant changer la légende.

Vefa de Saint-Pierre, forte personnalité, passionnée et exaltée par la Bretagne, va transformer ce lieu en place forte de la défense du breton, et permettre à de nombreux européens d’apprendre notre langue.

Durant des décennies, ce lieu à l’origine inquiétant va se transformer en un foyer culturel à l’activité débordante : musique, festoù noz, veillées… Menez Kamm devient au fil du temps une auberge d’artistes.

Au cœur des années 70, à côté des cercles celtiques en plein essor, le SPOT, night-club spézetois, va donner un prolongement aux soirées du manoir.

"Menez Kamm. Des landes inquiétantes et des piques rocheux toujours plus sombres... Les lieux nourrissaient des légendes. Pourtant, dans ce vingtième siècle naissant, j’avais décidé de défier les démons et de créer une nouvelle mythologie sur ces terres.

Véfa, Véfa de Saint-Pierre, c’est mon nom ; et les terres dont je vous parle forment le domaine de Menez Kamm...

Le manoir va au fil des années se transformer en un foyer culturel, riche de rencontres, peuplé de voyageurs venant de toute l’Europe, voyageurs désireux de rencontrer la Bretagne et surtout le Breton, sa Langue...

Les années vont passer, l’histoire continuer et, de veillées en festoù noz, de stages de musiques en débats d’idées,  les 70’s vont en faire le symbole du revival, avec des soirées qui finiront parfois au temple du Las Vegas Breton, le mythique night-club le Spot.

Pourtant, au départ, je me souviens... des landes inquiétantes, et des piques rocheux toujours plus sombres... Menez Kamm"

 

Vidéo au concours Dañs: