Mode Dardoup 1900 :

 

 

 

 - la structure du costume est identique à la précédente mode mais les étoffes ont changé. C’est un costume plus riche où le velours et le satin ont une large place.

 

- le chemisier a disparu pour laisser place à un petit col rond au pliage en gouttière très particulier. Il n’est plus en coton mais en tulle, bordé d’une fine dentelle. L’usage est de ne laisser entrevoir que peu de peau, on porte donc une modestie, pièce de tulle elle aussi bordée de dentelle qui vient cacher le décolleté.

 

- la jupe et le corsage sont en velours et satin. La hauteur du velours indique le rang social. Il s’agit ici d’un costume de grand dimanche d’une femme aisée. La jupe est enrichie d’une bande de velours perlée. La hauteur de velours de la jupe est proportionnelle à celle des manches.

 

- la coiffe a beaucoup évolué en un demi-siècle. Le coton a disparu pour faire place au tulle et aux broderies. Le fond de coiffe est rond comme précédemment mais largement brodé. Les ailes sont toujours là, toujours rebrassées mais désormais en dentelle amidonnée. Le nœud qui maintenait le capot sous la gorge est remplacé par un nœud à l’arrière de la coiffe.