C'est le costume le plus ancien connu pour la région de Chateauneuf. Nous devons ce fabuleux témoignage à François-Hippolyte Lalaisse qui a parcouru la Bretagne au XIX ème siècle, "croquant" les us vestimentaires de l'époque. Chateauneuf-du-Faou était sur la route de son permier séjour en Bretagne en 1843-1844.

Cette mode se distingue par le drap de laine qui sert à confectionner les différents éléments et les couleurs variées de ce même drap. Celui-ci était ordinairement produit en partie dans chaque ferme.

Le costume se compose

-d’une jupe, très ample, froncée en petits plis, montée sur une ceinture de couleur vive à la forme très particulière.

-d’un corsage rehaussé de galon de couleur en velours ou en drap, aux manches retroussées laissant entrevoir les manchettes de coton blanc. Le col est large et peut être enrichi de dentelle.

-d’un tablier à devantier ou bavette, en soie pour le dimanche accompagné d’un nœud et en coton ou en tissu plus robuste pour la semaine.

-d’un capot de coton blanc, ancêtre de la coiffe, à fond  rond, à grande visagière, dont les ailes sont rebrassées, c'est-à-dire ramenées sur le haut de la tête.

La jupe et le corsage sont enrichis de galon de couleur en velours ou en drap, rendant cette mode très colorée. C’est aussi une mode sobre, un peu engonçante, laissant voir peu de chose de la femme qui le porte.