Le Poher présente de grandes similitudes avec la mode Dardoup sa voisine. La structure du costume est la même : jupe, corsage, tablier mais le col et la coiffe sont bien sûr différents.

Costume de tous les jours 1900.

Les éléments marquants :

-les empiècements de velours sur le corsage. Toutes les catégories sociales ont du velours  à l’encolure. Par contre, la hauteur de velours sur les manches détermine le rang social et la circonstance.

-la simplicité du col et de la coiffe, sans broderie. Un petit col de tulle de forme triangulaire. Sous le corsage, les femmes porte une modestie de tulle.

-le tablier est confectionné dans un tissu peu salissant et résistant souvent en coton avec des poches mais sans bavette.

 

 

Costume du dimanche 1900.

-plus de velours, sur la jupe et sur les manches.

-de la dentelle au bout des manches

-le col, ici de forme triangulaire mais il peut être rond, est bordé de dentelle. Toujours la modestie ; Coiffe brodée cette fois.

-le tablier à bavette est en soie, bordé d’une grande dentelle.

-un sautoir et/ou un tour de cou en velours